Description de secteur
Produits de grande consommation
Publié le 21/06/2008

Le secteur des produits de grande consommation comprend un très grand nombre d’entreprises alimentaires, des entreprises de cosmétiques (dont le leader Français l’Oréal) et des entreprises de produits d’entretien, de petit équipement ménager et divers.

 

Toutes ces entreprises trouvent un énorme canal de distribution dans les hypermarchés et supermarchés, mais utilisent aussi des canaux spécialisés, par exemple les parfumeries ou les quincailleries.

 

Le secteur agro-alimentaire représente la plus grosse part en nombre d’entreprises.

Du fait de ses ressources agricoles, la France a suscité un ensemble très dense d’entreprises agro-alimentaires réparties sur tout le territoire et couvrant la transformation d’une très grande variété de matières : lait, légumes et fruits, viandes, poissons, céréales… Ces entreprises vont de la PME régionale à des groupes internationaux de premier plan comme : Danone, Pernod-Ricard ou Bongrain, dont les quartiers généraux sont en France, en passant par les filiales de grande taille de groupes étrangers comme Nestlé ou Unilever.

 

Cette densité du tissu industriel permet des carrières entières au sein même du secteur, les entreprises appréciant les cadres formés aux spécificités des métiers alimentaires. Ces spécificités sont tout particulièrement : au plan commercial, les modalités de vente à la grande distribution ; au plan industriel, l’importance des rendements des matières et aussi l’organisation des lignes de conditionnement ; au plan R&D, la dualité de l’innovation qui doit couvrir les produits autant que les conditionnements malgré des montants limités (autour de 1 % du C.A. alloué à la R&D) ; au plan logistique : l’importance de la fraîcheur des produits qui vont vivre en rayons.

     

Les passerelles sont cependant faciles entre entreprises de grande consommation de produits différents du fait de la similarité des fonctions marketing et logistique et parce qu’au plan industriel il s’agit d’entreprise de process pour la plupart d’entre elles.

 

Les carrières dans le back-office (comptabilité, informatique, contrôle de gestion…) sont marquées par les progrès que cherchent à faire toutes les entreprises sur ces sujets pour abaisser leurs coûts généraux et mieux suivre leurs performances. De ce fait, même si le secteur à traditionnellement fait la part belle aux fonctions de marketing dont sont souvent issus les directeurs généraux, les entreprises recherchent activement aujourd’hui des cadres à potentiel sur l’ensemble des autres fonctions et sont prêtes à leur offrir des carrières permettant de les retenir.



Les derniers éditoriaux
 
Publié le 08/09/2010
#1 la poste
 
Publié le 02/09/2009
#2 Quand les acteurs financiers signent une charte pour des investissements responsables
Publié le 31/08/2009
#3 Entrepreunariat responsable
 
Publié le 02/12/2008
#4 Vie familiale, vie professionnlle
Publié le 27/10/2008
#5 Evolution des masses salariales par secteur
 
Publié le 27/10/2008
#6 Qu'en pense l'Europe ?
Publié le 27/10/2008
#7 Bilan de la réalité sociale française : l'emploi
 
Publié le 27/10/2008
#8 Diplomés 2007, que font-ils en 2008
Publié le 21/10/2008
#9 Qui recrute ?
 
Publié le 14/10/2008
#10 Qu'est-ce qui motive un cadre?
Publié le 09/09/2008
#11 Interaction des sphères
 
Publié le 20/08/2008
#12 Emploi et salaires par région
Publié le 28/07/2008
#13 Lectures utiles
 
Publié le 24/07/2008
#14 Vous avez dit mobile ?
Publié le 24/07/2008
#15 Tension sur l'emploi des ingénieurs
 
Publié le 24/07/2008
#16 Les nouvelles attentes des salariés
Publié le 24/07/2008
#17 Les métiers du BTP
 
Publié le 24/07/2008
#18 Candidatures spontanées
Publié le 10/07/2008
#19 Cadre : choc démographique maitrisé
 
Publié le 10/07/2008
#20 Entreprises, discours crédible ?